Skip to main content

Notre équipe est à votre écoute pour construire un programme adapté à vos besoins.

Contactez-nous

Alola
Une organisation, des outils et des activités pour qu’enfants d’ici et d’ailleurs interagissent davantage grâce au jeu
Éducation Arts et Culture
Créé par Hive
Lancé
Objectif

Devenir un outil au service de l’entente et des connexions multiculturelles et pour célébrer la diversité

Initié
avril 2018
Lead du projet
Julia Jacques
UX Designer
Julia Jacques
Aline Martinez Santos
Maker & Fashion Designer
Aline Martinez Santos
Sandile Pazvakavambwa
Graphic Designer
Sandile Pazvakavambwa
Léa Wlodarczyk
Space Designer
Léa Wlodarczyk
Détails du Projet

Alola est une méthode et des outils destinés à faciliter et à promouvoir les échanges entre des enfants de cultures et d’origines différentes, pendant leur temps libre. Le nom Alola – pour « Allô là ! » – a été choisi par ses créatrices pour symboliser l’importance de l’échange entre les cultures.

Alola a conçu six kits d’activités et de jeux pour enfants, destinés à être proposés à l’occasion d’ateliers organisés en partenariat par deux types d’associations : celles accueillant les enfants pour les activités parascolaires, comme les centres aérés, les centres sociaux et les colonies de vacances d’une part, et celles accompagnant les familles issues de l’immigration, d’autre part.

Chacun des six ateliers porte sur une thématique différente, à savoir les aliments, les contes, le langage, la musique, les vêtements et les villes. Chaque atelier dispose de son propre kit d’outils permettant jusqu’à cinq activités différentes. Les activités proposées par Alola permettent de contourner la possible barrière de la langue à l’aide d’images, d’odeurs, de sons, de gestes, de mots, grâce au jeu et à la dynamique créée par la participation de tous. Alola répond aux Objectifs de développement durable “Accès à une éducation de qualité” et “Réduction des inégalités” de l’ONU.

Nous avons besoin de vous !

Alola teste ses outils avec les enfants des familles orientées par un Centre d’accueil de demandeurs d’asile (CADA), à Marseille, ainsi qu’un centre social dédié aux enfants français. Une opération de crowdfunding sera lancée pour financer le démarrage des activités.

Gardons le contact !