Skip to main content
Solarcamp
Une expérimentation au service du futur de l'énergie et de la mobilité, utilisant la technologie blockchain.
Blockchain Énergie Micro-grid
Créé par Lab
En cours
thecamp Solarcamp project on electric vehicles
Objectif

Véhicules électriques, blockchain et « grid » intelligente : les conducteurs peuvent être rémunérés en redistribuant l’énergie stockée dans leur voiture vers le réseau public.

Initié
février 2017
Lead du projet
Détails du Projet

La technologie Vehicle-to-Grid (V2G) permet de décharger l’électricité stockée dans les batteries d’un véhicule électrique sur un réseau local en utilisant une borne. Solarcamp utilise cette technologie pour permettre à une flotte de véhicules électriques d’alimenter et équilibrer les réseaux locaux de la station Aix-TGV et thecamp. 

Ce projet a vocation à réduire l’empreinte carbone, et encourage des usages vertueux chez les utilisateurs en les rétribuant via une monnaie virtuelle utilisant la technologie blockchain. 

Quel est le context

SNCF Gares & Connexions construit des gares nouvelle génération à travers la France entière, avec Aix-TGV pour showroom d’innovation pilote. La gare propose donc tout un ensemble d’expériences interactives et de services innovants. 

L’énergie et la mobilité propres sont des secteurs clefs de développement : de nombreuses ressources d’énergie décentralisées ont été installées, comme des panneaux solaires, des stations de charge pour véhicules électriques, et des espaces de stockage d’énergie. Alors que la gare tend à utiliser 100 % d’énergie renouvelable, de nouveaux challenges sont apparus, notamment celui de devenir autonome en production d’énergie grâce au photovoltaïque et à l’hydrogène. 

Comment ça marche 

Dans le cadre de l’expérimentation Solarcamp, les voitures électriques compatibles V2G garées à Aix-TGV serviront d’unités de stockage pour l’énergie utilisée par la gare. À l’aide d’une application mobile, les voyageurs qui laissent leur véhicule sur le parking indiqueront leur date de retour ainsi que le niveau de charge souhaité à leur retour. Pendant leur absence, leur véhicule sera utilisé pour stocker et distribuer de l’énergie. En échange, l’utilisateur recevra un paiement en monnaie virtuelle qui pourra servir à payer le parking, louer un véhicule à Paris, ou acheter d’autres services. La gare souhaite devenir une référence en matière d’énergie durable et autonome. 

L’expérimentation sera étendue au réseau local de thecamp, faisant le lien entre transition énergétique et cas d’usage en matière de mobilité électrique. Par exemple, un employé de thecamp pourrait utiliser un véhicule électrique chargé en énergie renouvelable pour se rendre à la gare, où la voiture constituerait une ressource d’énergie, et recevoir une compensation en monnaie virtuelle.

Janvier 2017 : Initialisation du projet Solarcamp 

Février 2017 : Labellisation FLEXGRID du projet

Juin 2018 : Le microgrid de la gare Aix-en-Provence TGV est opérationnel

Juillet 2018 : Signature de la convention entre thecamp, SNCF Gares & Connexions et Bovlabs (startup qui a participé à Climb, le programme d’accélération à thecamp co-produit avec Le Village by CAAP)

Octobre 2018 : Mise en fonctionnement de la plateforme blockchain de Bovlabs dans le microgrid de la gare : début de la traçabilité des flux énergétiques

Novembre 2018 : Subvention de la Région Sud pour accélérer le projet via l’ARII (Agence régionale pour l’innovation et l’internationalisation des entreprises), en apportant son expertise pendant un sprint de 4 mois : benchmark, réglementation, nouveau modèles d’affaires, structuration juridique

Janvier 2019 : Le microgrid de thecamp devient opérationnel

Juillet 2019 : Mise en fonctionnement des flux vehicule-to-grid sur les 2 sites de l’expérimentation