Skip to main content

Notre équipe est à votre écoute pour construire un programme adapté à vos besoins.

Contactez-nous

Clément Siegrist Air France-KLM
Future of Work Management Collaboration

Le futur du travail selon… Clément Siegrist

Clément Siegrist est manager IT chez Air France-KLM dans une des équipes qui participe à l’Exploration Futur(s) du Travail. Il a répondu pour nous à trois questions sur les évolutions du monde professionnel !

Clément, avant de commencer, est-ce que vous pouvez nous dire quel est votre métier ? 

Je suis Manager des équipes AOS aux Opérations IT d’Air France-KLM. Ces équipes assurent le Support Niveau 2 des 2800 applications, bases de données et autres composants qui permettent aux différents métiers d’Air France et de KLM de travailler le plus efficacement possible. Nous aidons les développeurs et équipes d’ingénierie afin que leurs produits soient conformes à nos standards de qualité pour qu’ils puissent fonctionner 24/7. Mon rôle est d’accompagner mes équipes dans un environnement de transformation permanent : nouvelles technologies, méthodes de travail, etc.


1. Pourquoi est-ce le futur du travail serait différent de ce qu’on connait aujourd’hui ? 

Les attentes ne sont plus les mêmes dans notre société : l’arrivée de technologies comme les réseaux sociaux, l’IA, ou les questions environnementales, ont changé nos comportements. C’est vrai également dans notre monde du travail : hyper connectivité, conciliation vie professionnelle et personnelle, recherche d’autonomie et de sens… il est donc nécessaire de s’adapter mais surtout d’entrer dans une démarche d’un travail évolutif au quotidien. Ce qui est applicable aujourd’hui ne doit pas être ancré dans le marbre !

2. Qu’est-ce qui vous inquiète quand on parle du futur du travail ?

Un futur déshumanisé et subi. On imagine toujours le futur comme un livre de science-fiction dystopique, fait d’automatisation, de robotisation, de normes sociétales… Je ne veux pas me retrouver un dans un épisode de Black Mirror. Anticiper les tendances et appliquer bêtement ce que d’autres imaginent n’est pas la solution.

Ensuite, on parle souvent du futur du travail comme si c’était une cible fixe à atteindre, à grands coups de concepts un peu vagues, on essaie de nous vendre l’entreprise « agile » voire « libérée », tout en ramenant le débat autour de méthodes et process miracles.

Enfin, il faut imaginer DES futurs. On ne peut pas imaginer le même futur du travail pour des équipes opérationnelles qui travaillent 24/7 que pour des équipes de comptables en horaires administratifs !

3. Comment faire pour inventer un futur du travail souhaitable ?

Le futur doit se construire au quotidien, en analysant les besoins et attentes de nos clients, de nos salariés, en expérimentant et en explorant ! C’est avant tout une aventure humaine et organisationnelle plus que technologique. J’aime la notion de « tribus » au sein des organisations où chacune évolue en fonction de ses besoins, en toute autonomie tout en trouvant sa place de manière globale.

Il est important également de changer nos comportements en s’intéressant davantage à nos modes de travail qu’à la notion de production. Cela passe par des moments d’échanges plus fréquents, plus ouverts et bienveillants. A nous, Managers, de casser les silos qui nous entourent !

En savoir plus sur l’Exploration Futur(s) du Travail