Skip to main content
Hivers at thecamp
Résidence collaborative – Hive Collaboration Arts et Culture

Hive#03 : hors des sentiers battus !

Jeunes créateurs, makers, designers, artistes, ingénieurs, codeurs curieux, non-conformistes qui veulent changer le monde – cet appel est pour vous ! Vous pouvez encore postuler à la 3e session de la résidence collaborative de thecamp, le camp de base dédié à l’exploration du futur situé à Aix-en-Provence.

Résolument multiculturelle, la résidence réunira à partir du 21 mars 2019 vingt jeunes talents du monde engagés dans un quotidien dédié à la création collaborative, au prototypage, à la confrontation d’idées avec des personnes d’horizons très différents. L’objectif : contribuer à une vision du monde plus humain et durable. « On prépare les jeunes à aborder la complexité du monde, et on les invite à hacker le futur ». « On met tout en œuvre pour faciliter la création collaborative et aboutir en seulement six mois à des projets concrets incarnés par des prototypes fonctionnels testables – œuvres d’arts, expérience interactives, solutions technologiques, innovation sociale… – dans un esprit d’innovation radicale. »

Les jeunes talents sélectionnés bénéficient d’une bourse de résidence, sont nourris et logés sur le campus, et accèdent à l’ensemble des activités et infrastructures de thecamp (conférences, espaces sportifs, salles de travail, FabLab, lieux de vie…). Ils participent activement à un processus d’idéation et de création collaboratives qui doit aboutir à des projets d’intérêt général innovants, sensibles et porteurs d’impact positif. Ils devront en parallèle coopérer au quotidien avec l’écosystème thecamp, ses partenaires, ses fondateurs et ses nombreux autres programmes et participants – les Campers. Dans cette résidence collaborative, cœur créatif de thecamp, personne n’arrive avec son projet : ici, le chantier naît de la rencontre.

 

Hive – pour quoi faire ?

Pour questionner la réalité et proposer des alternatives innovantes et vertueuses pour l’humain, la société et l’environnement. Les projets imaginés, créés et testés ici s’inspirent des objectifs de développement durable des Nations Unies, comme l’alimentation du futur, l’éducation, la mobilité durable, la qualité de vie dans les villes ou la protection des océans. Le mot d’ordre, c’est sortir des sentiers battus et prendre du recul par rapport à la pensée et aux comportements dominants.

Alors si être « Hiver », c’est être talentueux, c’est surtout être curieux, avoir envie de se confronter à l’autre, de découvrir de nouvelles idées et d’apporter son grain de sel en tout optimisme. « Le Hiver est un ou une jeune professionnel(le) qui a un vrai savoir-faire, mais aussi de l’audace, de l’engagement et l’envie d’apporter son talent, ses compétences, son regard et son énergie à un groupe pour faire émerger des projets dans ce lieu », précise Sylvia Andriantsimahavandy, codirectrice du programme.

 

Comment ça marche ?

Le principe de la résidence, c’est de faire travailler ensemble des personnes qui viennent d’horizons complètement différents, aux parcours divers et complémentaires, sans critère de diplôme.

Le programme Hive s’organise autour d’une méthodologie bien précise entièrement conçue par l’équipe.

Aux côtés d’Éric Viennot, game designer pionnier des jeux transmédia, et de Sylvia Andriantsimahavandy, qui n’a cessé de créer des passerelles entre l’art, la culture et l’innovation, la résidence est facilitée au quotidien par une équipe pluridisciplinaire :  Tiphaine Pitoiset a travaillé dans l’innovation et ne se retient pas de fabriquer tout ce qui lui passe par la tête si on la lâche dans un FabLab, Audrey Agrafeil, est chargée de production, Djeff Regottaz est un artiste numérique avec une longue expérience de facilitation de groupes aux méthodes de création collaborative, Marc Alcaraz est creative technologist. À l’équipe se rajoute un pool d’experts, mentors, coachs venus du monde entier pour accompagner les projets.

Les participants sont incités à se positionner sur les thèmes qui les intéressent, à y réfléchir, à y travailler en petits groupes, puis à définir leur projet pour concevoir un prototype. Dans ce processus évolutif qui dure six mois, la confrontation, le test et la recherche de l’amélioration sont continus. « On ne plaque pas de méthode, on essaie juste de créer les conditions les plus favorables à l’émergence de nouvelles idées, c’est un processus itératif », explique Éric Viennot.

Alors vous l’aurez compris : le programme Hive n’est pas celui d’un incubateur, ni d’un centre de recherche et développement, ni d’une résidence traditionnelle, encore moins d’une formation. C’est un espace hybride de création collaborative qui prône le partage, l’innovation radicale, le regard sensible, l’itération et la réalisation concrète de projets !

 

Recrutement : quelques tuyaux !

Comme les précédents, ce troisième appel à candidatures s’adresse aux artistes, designers, makers, codeurs, ingénieurs, managers de l’innovation…, âgés de 18 à 35 ans. Quelques critères particulièrement appréciés :

  • Une compétence pointue dans un domaine (les deux précédentes sessions ont réuni graphistes, designers d’objet, d’espace, architectes, makers, circassiens, sound designers, UX designers, musiciens, poètes, artistes numériques, artistes FX, mathématiciens, codeurs, game designers, film makers et ingénieurs).
  • Des gens curieux, à l’état d’esprit décalé, non conformistes et critiques. Des personnes qui ont envie de prendre et de donner au collectif et de sortir de leur zone de confort.
  • Ce n’est pas le diplôme qui compte mais les réalisations professionnelles, personnelles, associatives, culturelles...
  • Une envie véritable de vivre une expérience collective. Pas de place à l’individualisme dans cette résidence collaborative !
  • Et puis sensibilité, humilité, énergie, optimisme, bienveillance…  

Une fenêtre ouverte sur le monde

Cette troisième édition se veut encore plus ouverte au monde. Le programme multiplie les partenariats et collaborations avec des organismes dédiés à l’innovation, des hubs, des réseaux, des universités, des villes et des ambassadeurs influents en Afrique, en Asie, en Europe et en Amérique. Certaines villes et régions sont particulièrement ciblées, comme les pays africains où l’innovation bat son plein, Berlin en tant que principale ville créative et alternative en Europe, ou encore Montréal. Les 40 Hivers des deux premières sessions représentaient déjà 18 nationalités.

 

Les rendez-vous Hive#03

  • Date limite pour la réception des candidatures : 30 septembre à minuit.
  • Annonce de la sélection : fin octobre 2018.
  • Démarrage : 21 mars 2019.