Skip to main content
Demoiselle thecamp
Expérimentation – Lab Mobilité véhicule autonome

Premiers tours de piste de la navette autonome Demoiselle !

La navette autonome Demoiselle, une expérimentation portée par thecamp et la Métropole Aix-Marseille-Provence, a été dévoilée à thecamp le 17 septembre.

La navette, fournie par la société MILLA, a été présentée dans le cadre de la Journée de la mobilité organisée par thecamp et l’Association des entreprises du Pôle d’activités d’Aix-en-Provence.

Quand on dit qu’on travaille sur un projet de navette autonome et électrique, en général on nous pose plein de questions. Voici les réponses aux plus fréquentes d’entre elles !

Qu’est-ce que c’est, la navette Demoiselle ?

C’est une des réponses possibles à la question : quel transport en commun pourrait-on proposer dans des zones rurales et périurbaines ? Dans ces endroits, le plus souvent il n’y a qu’une seule solution de mobilité, la voiture individuelle.

L’expérimentation Demoiselle a pour objectif de montrer qu’un véhicule autonome, roulant grâce aux énergies renouvelables, peut proposer une réelle alternative à la voiture et délivrer un service efficace de mobilité collective dans ces zones. Pour d’améliorer l’attractivité des transports en commun, nous menons également une réflexion afin de proposer une expérience inédite de voyage aux usagers.

Cette expérimentation est un effort collectif, avec des partenaires des secteurs public et privé : les partenaires principaux du projet sont la Métropole Aix-Marseille-Provence, SNCF Gares & Connexions, l’Association des entreprises du Pôle d’Activités d’Aix-en-Provence, Artelia, Dev-id, New Cap et MILLA. Nous travaillons également avec des institutions expertes des transports (CEREMA, IFSTTAR) et le monde académique (AMU, Centrale Marseille…).

Quel trajet fera-t-elle ?

La Demoiselle desservira la gare Aix-en-Provence TGV station et Aix La Duranne y compris thecamp et le Technopôle de l’Arbois. Mais elle ne passera pas par la route principale (D9) – elle prendra plutôt des routes plus petites - dont une qui traverse la garrigue et n’est pas bitumée ! Ce trajet a pour but de vérifier la faisabilité d’un tel service dans un environnement varié et rural. Au total, le trajet fait 10 km.

Demoiselle plan map

D’ici la fin de l’expérimentation en juin 2021, l’objectif est d’agrandir la zone de desserte (pointillés ci-dessus).

Combien de temps prendra le trajet ?

Le trajet se fera en environ 20-25 minutes. En mode autonome, la navette pourra rouler à une vitesse comprise entre 30 et 50km/h. Avec un conducteur, elle pourra rouler comme une voiture classique. Et n’oubliez pas, elle prendra une route qui traverse la garrigue, pas la route départementale.

Quand est-ce que la Demoiselle sera mise en service ? (Quand est-ce que je pourrais la tester ?)

La Demoiselle fera ses premiers trajets en janvier 2020. Pendant la phase initiale, elle desservira uniquement des entreprises qui sont adhérentes à l’association du projet.

L’objectif est de permettre le grand public à emprunter la navette plus tard dans l’expérimentation, qui continuera jusqu’en juin 2021. Les résultats de l’expérimentation vont déterminer ce qui se passe après : si c’est un succès, la desserte sera intégrée au réseau de transport en commun de la Métropole. Elle pourra aussi être répliquée dans d’autres zones de la Métropole.

La Demoiselle roulera-t-elle vraiment sans conducteur ?

C’est bien l’idée ! Mais on est encore en phase de test. L’automatisation évoluera par phase pendant l’expérimentation, et il y a aura un conducteur de sécurité dans la navette afin de pouvoir dialoguer avec les usagers. 

Demoiselle navette personnes

Combien de passagers pourront voyager dans une navette Demoiselle ?

5 passagers, en plus du conducteur de sécurité.

Et l’expérience voyageur innovante, à quoi ressemblera-t-elle ?

Nous travaillons dessus – on vous donnera des nouvelles bientôt !

Par ailleurs, pourquoi la navette s’appelle-t-elle la “Demoiselle” ?

C’est le nom d’un espèce de libellule menacée qui habite sur le plateau de l’Arbois – pour nous rappeler pourquoi il faut trouver des moyens écologiques de se déplacer.

 

Cliquez ici pour en savoir plus sur la Demoiselle et pour voir la liste complète de partenaires.