Skip to main content
Labster 2019 groupe
Jeunesse – Youth Camp Experiences Entrepreneur Développement durable

À la rencontre de ces jeunes entrepreneurs qui veulent changer notre manière de vivre

Au mois d’octobre, la deuxième édition du programme Labster a permis d’accueillir huit jeunes femmes et hommes, âgés entre 19 et 29 ans, venus à thecamp pour les aider à construire leurs projets entrepreneuriaux.

Diplômés ou pas, de milieux et d’horizons différents, tous les participants partagent une même mission : celle de construire un monde plus durable et plus inclusif à travers la réalisation de leur projet d’entreprise. 

Durant une semaine, ils se sont inspirés de l’écosystème de thecamp pour collaborer ensemble, à travers des ateliers animés par différents experts pour acquérir les outils indispensables, les softs skills et une solide culture innovation afin de passer de l’idée au projet. 

Rencontrez-les ici !

Justine Labster

Justine, 26 ans

Hello ! Je m’appelle Justine et je suis originaire de Toulouse. J’ai d’abord étudié le droit, puis le stylisme de mode à Paris. Je suis désormais en Master 2 Mode à Marseille, une année plutôt portée sur l’aspect marketing et management du secteur de la mode. Je suis curieuse et passionnée ! J’adore créer et accorde un point d’honneur au respect de l’environnement, ce qui s’est renforcé à la suite de mes expériences professionnelles dans un monde de la mode qui n’agit pas assez concrètement dans ce sens-là.

Mon projet a pour but de créer des lignes de vêtements modernes, tout en recyclant les chutes habituellement jetées ou incinérées lors de la création des vêtements ! La façon de les recycler se veut la plus saine possible, dans un esprit « patchwork » qui nécessite moins de retraitement polluant de la matière et une moindre consommation d’eau. À cela s’ajoute une portée sociale avec un impact local, par l’emploi d’ateliers de couture spécialisés dans l’insertion social par le travail, de préférence en Région Sud ! Il s’agit donc à terme d’avoir un monde plus propre et plus inclusif en s’habillant. 

Je suis très intéressée par les ateliers qui tournent autour du digital, et surtout le Coding Day qui a grandement éveillé ma curiosité ! L’atelier « Parlons digital ! » m’intéresse également, et j’ai hâte de rencontrer d’autres jeunes motivés par l’entreprenariat ! 

Clément Labster

Clément, 27 ans

Je m’appelle Clément, je suis réunionnais d'origine. Je suis arrivé à Dijon en 2014 pour devenir enseignant de SVT initialement. J'ai ensuite pivoté pour aller en école de commerce, spécialité Entrepreneuriat et gestion des PME. Je suis désormais en stage de fin d'études dans l'incubateur privé Korner, filiale de la société de conseil en IT Klanik. J'assure la fonction de chargé d'affaires.

Mon projet est une exploitation agricole en « aquaponie verticale » : la denrée cultivée est le riz. L'idée est d'investir dans le développement territorial durable de La Réunion favorisant : le rééquilibre de la balance commerciale, la formation qualifiante de personnes et fournir un support de recherches aux structures de formations locales, type écoles d'ingénieur et universités. Au travers de cela, je pense améliorer le monde en fournissant du travail, alimentant la population, favoriser l'innovation, inspirer les générations et le tout dans une démarche durable.

J'ai rejoint le programme Labster pour l’opportunité unique que cela représente : bénéficier des conseils éclairés d'une équipe qualifiée et d’avoir des retours de regards extérieurs. Le projet ne peut ainsi, qu'en être meilleur ! Sur la base du planning proposé, je vise particulièrement l'atelier du Business Model Canvas et celui de l'aspect juridique. Je porte un intérêt particulier également pour les ateliers Coding Day, Parlons digital, et surtout le Prototypage qui me semble être un point critique pour mon projet.

Nassima Labster

Nassima, 24 ans

Bonjour thecamp ! Nassima, j’ai 24 ans et je suis originaire du Gard. Je suis actuellement en poste de coordinatrice dans une association.

Mon projet est de valoriser les savoir-faire et les compétences des femmes issues des quartiers prioritaires en les intégrant dans la vie sociale de la ville par le biais de filières économiques comme l’artisanat. 

Les ateliers que j’ai identifiés pour mener à bien mon projet sont le Coding Day, Business Model Canvas, l’atelier juridique et « C’est quoi être entrepreneur et avoir de l’impact ».

Hyppolite Labster

Hyppolite, 25 ans

Bonjour ! On m’appelle Hippolyte depuis que je suis né, voilà un quart de siècle là où jaillit le piton de la Fournaise. « Je ne perds jamais ; soit je gagne, soit j’apprends ». C’est sous l’égide de cette formule éternelle de Mandela que je réalise ma vie. Du pragmatisme ? On me l’a enseigné, et bougre, on continue à disséquer un objet de la vie de tous les jours, j’ai nommé un ordinateur. À mon tour de rendre la pareille.

Aujourd’hui, notre Sécurité Sociale rembourse plus de 6 milliards d’euros par an en imagerie médicale. Elle estime qu’environ 40 % des examens sont redondants ou inutiles à cause des déperditions de l’information. Étonnant, non ? Qui n’a jamais voulu connaître les tenants et aboutissants de ses examens médicaux ? 

Les possibilités offertes par la data rendent aujourd’hui possible une amélioration de la logistique et de l’analyse de l’information liée à l’imagerie médicale, en la centralisant et en la mettant à disposition du patient et des experts médicaux – les radiologues et les chirurgiens en l'occurrence.

J’ai rejoint le Labster pour éprouver mes idées et prendre part à un groupe de jeunes entrepreneurs en herbe prêts à en découdre et passer de la pensée à l’action. Toute personne à succès véhicule une expérience bénéfique à ceux qui sont prêts à l’entendre : je viens pour les écouter. Les ateliers inclus durant cette semaine constituent le nerf de la guerre de l’entrepreneur : clarification, planification, présentation, juridique, technicité et habitudes vertueuses. 

Sarah Labster

Sarah, 23 ans

Bonjour ! Je m’appelle Sarah, 23 ans, je suis étudiante en master de psychologie sociale.

Mon projet est d’ouvrir un lieu réunissant différents acteurs de la mode inclusive et engagée dans certaines problématiques en lien avec la santé; pour rendre accessible des vêtements & accessoires de tous les jours à des personnes malades ou en rémission (personnes diabétiques, atteintes de cancer ou d’albinisme…). thecamp est porteur de valeurs et de préoccupations qui me semble tout à fait dans l’ère du temps. 

Le programme Labster est pour moi l’occasion de préciser mon projet et de lui donner forme progressivement. L’esprit collaboratif est un réel atout qui j’espère enrichira mon projet. 

Xavier Labster

Xavier, 29 ans

Je m’appelle Xavier, 29 ans et j’habite à Aix-en-Provence. Je suis un passionné de nature (que j’ai découvert durant mon enfance en Polynésie française), de nouvelles technologies, et surtout de Systema, un art martial russe encore trop peu connu en France. 

Après mes études à la faculté de gestion d’Aix-Marseille et de petits boulots ici et là, j’ai décidé après une longue quête de sens de me lancer dans un projet en adéquation avec mes valeurs et ma vision du monde.

Mon projet est de proposer une application avec des programmes audio qui visent à aider les gens à trouver le sommeil et d’améliorer la qualité des nuits, à partir des techniques de respiration et de relaxation issues de l’art martial Systema. Ces techniques permettent de gérer le stress et la fatigue, les maux de dos, les migraines et plein d’autres problématiques. 

J’ai rejoint le programme Labster car j’ai vraiment envie de mener à bien mon projet et thecamp est l’endroit idéal pour le faire. C’est un grand honneur de pouvoir rencontrer et côtoyer des gens qui partagent un même rêve. Venir à thecamp est pour moi un rêve devenu réalité. 

Grégory Labster

Grégory, 19 ans

Coucou, je m’appelle Grégory, j’ai 19 ans et je suis un étudiant originaire de Marseille. 

Le projet que je défends est un dispositif médical connecté à une application, offrant un pré-diagnostic des patients. Il permet aussi de suivre l’évolution de la santé sur un certain nombre de critères et d’améliorer les traitements médicaux. 

J’ai rejoint le Labster car ce programme va m’aider à avancer concrètement dans mon projet. L’atelier de conception de prototypes m’a grandement attiré car c’est un aspect de mon projet sur lequel je n’ai que de très peu d’expérience. L’atelier Business Model va aussi me permettre de structurer mes produits et mes services. 


Merci à nos partenaires ! 

Labster est porté par thecamp en partenariat avec Capital & Innovation by Crédit Agricole Alpes Provence et le Fonds HighCo pour Entreprendre, avec le soutien de Pépite Provence et Epitech Marseille.

À propos du programme Labster

A travers le programme Labster, thecamp veut promouvoir avec force l'esprit entrepreneurial en inspirant les générations futures, en leur donnant le goût de la création, de l'expérimentation et de la prise de risque. Labster est un programme de formation de 5 jours à destination de jeunes porteurs de projets âgés de 18 à 30 ans. L’objectif est d’outiller des jeunes porteurs de projet en les aidant à développer leur soft skills (leadership, prise de parole en public, intelligence émotionnelle…), à construire des communautés de pairs et à connaître l’écosystème entrepreneurial de la Région Sud.