Skip to main content
Pass Fablab Compétences
Pass Intelligence collective Innovation

De quelles compétences a-t-on besoin pour construire le monde de demain ?

Pour Caroline Isidore-Weibel, Program manager, le programme de formation Pass est un portail qui mène vers un futur qu’on choisit. Elle nous répond !

- Salut Caroline ! Si thecamp est un camp de base pour explorer le futur, comment le Pass participe-t-il à cette exploration ?

Le Pass participe à cette exploration car il est vraiment au service de la mission thecamp : accompagner les individus et les organisations dans leur capacité à créer un futur souhaitable. C’est à la fois un programme d’acculturation, de développement de compétences nécessaires pour faire face aux grands enjeux de notre siècle, et une expérience unique qui permet de renforcer les apprentissages.

Un atelier du Pass sur l’intelligence artificielle, par exemple, n’est pas construit pour que vous deveniez codeur ou pour que vous appreniez à mettre en place une solution technique. C’est construit pour que vous puissiez comprendre les enjeux, et être en mesure d’en évaluer les impacts sur votre secteur et au-delà. Parce que le monde de demain sera fait à partir des décisions d’aujourd’hui. Comment est-ce que nous pouvons, toutes et tous, prendre les bonnes décisions pour créer un avenir humain et durable ?  

Les 22 ateliers du Pass sont répartis par bloc, qui eux-même ont été pensés selon un enchaînement logique : tout d’abord, on essaie de comprendre et d’analyser (Bloc 1, "Grands changements du monde, disruptions et discontinuités") ; ensuite, on se demande comment se transformer et comment transformer nos organisations (Bloc 2, “Leadership et nouvelles organisations”) ; puis il faut avoir de nouvelles idées et commencer à les tester (Bloc 3, “La créativité au service de l’innovation”) ; et enfin, il faut mettre en place nos idées (Bloc 4, “Conduite de projets à impact positif”).

Un atelier seul est déjà passionnant, mais c’est encore plus intéressant de construire un parcours en fonction de son propre contexte et de ses objectifs – d’ailleurs nous accompagnons nos clients dans la création de ces parcours.

 

- Tous les ateliers sont animés par au moins deux experts. Pourquoi ?

Parce que l’intelligence collective est dans notre ADN, nous favorisons l’émergence la mixité des intervenants avec des approches, des expertises, des âges différents. Par exemple, dans l’atelier De l’idée à l’innovation positive, nous avons fait le choix de mélanger une psychologue, Professeur des Universités avec un jeune chercheur sur l’innovation et un consultant en sciences cognitives. Ou encore, dans l’atelier Modéliser un projet avec impact, un facilitateur graphique intervient sur les outils visuels de la communication, et un metteur en scène sur la capacité à parler efficacement.

Nous insistons aussi sur la mixité des participants. Ils peuvent venir de secteurs d'activité très différents. C’est ce qui fait toute la richesse dans les échanges. Pour faire face aux enjeux actuels on a besoin que tout le monde participe – on a besoin d’avoir un mélange de différents points de vue.

 

- Cette année, les ateliers du Pass durent tous deux jours au lieu d’un seul. Pourquoi avez-vous fait évoluer l'expérience ?

L’année dernière, beaucoup de participants nous ont dit qu’ils auraient aimé que la formation dure plus longtemps, pour pouvoir encore plus creuser les sujets. Il faut un certain temps d’intégration des premières idées, c’est ce qui permet d’aller plus loin, plus efficacement. 

Et puis la formation fait partie intégrante d’une expérience plus globale. thecamp, c’est un campus totalement unique, où tout est conçu pour nous ouvrir l’esprit, pour favoriser un pas de côté et des rencontres. Avec deux nuits et deux jours sur place, il y a une vraie coupure avec son quotidien, ce qui permet de se ressourcer et de renforcer les apprentissages. 

Passer plus de temps ici contribue à créer des liens plus forts entre les participants des ateliers, mais aussi avec toutes les autres personnes sur le campus – cette année, avec une programmation d’évènements culturels, de concerts, de conférences renforcée, il y a de quoi profiter !

 

Retrouvez le planning des ateliers de cet été et jusqu’à la fin de l’année ici !

Caroline Isidore Weibel
Program manager
Caroline Isidore Weibel