Skip to main content
Labster Week August 2018 group photo
Accélération et incubation – Village by CAAP Startup Entrepreneur

Rencontrez les 8 jeunes pousses qui rejoignent le programme d’incubation Labster

Nous avons inauguré cette semaine notre programme d’incubation dédié aux startups early stage en accueillant huit jeunes femmes et hommes pour les aider à construire leurs projets pour le monde de demain.

Ils ont entre 20 et 27 ans, ils viennent tous d'endroits différents avec des parcours différents. Mais ils sont tous portés par un même projet entrepreneurial, celui de transformer positivement la société.

Durant une semaine, ils collaborent ensemble sous forme d’ateliers, entourés d’experts pour acquérir une solide culture business, numérique et innovation afin de réaliser leur projet par la suite.

Voici leurs histoires et leurs ambitions :

 

Adrien, 20 ans

Namaste ! Je m’appelle Adrien et je viens de La Ciotat. Je suis diplômé d’un DUT en Génie Électrique et Informatique Industrielle. Je m’apprête cette année à me spécialiser dans le digital.

Mon projet consiste à améliorer la qualité du sommeil des gens. Le manque de sommeil devient un enjeu de santé et de bien-être important dans nos sociétés ultra connectées et productivistes. L’objectif est d’aider les gens à reprendre contrôle de leur sommeil en leur apportant les bonnes informations et en les accompagnant au quotidien jusqu’à retrouver un sommeil équilibré.

Le programme Labster représente une occasion en or pour faire de merveilleuses rencontres, évoluer sereinement sur mon projet et surtout me développer personnellement. Les ateliers qui m’ont notamment attirés sont dédiés au leadership, la méditation et au persona !

 

Alice, 27 ans

Hello ! Je suis Alice et je viens de Marseille. J’étais téléprospectrice pendant 5 ans, puis j’ai décidé de monter en compétences. J’ai donc repris mes études pour valider un BTS Négociation et Relation Client (obtenu en juin). Aujourd’hui je suis une jeune entrepreneuse.

Mon projet consiste à améliorer la vie de nombreux dirigeants en accompagnant les TPE/PME dans leur développement commercial en mettant la relation client au cœur de leur stratégie business.

J’ai rejoint Labster pour booster mon projet et me poser les bonnes questions. Je pense également qu’un entrepreneur doit sans cesse se former.

Ce qui va le plus me servir c’est les témoignages des entrepreneurs et je pense que je vais me servir de tous ce que j’ai appris.

 

Kim et Wafa, 24 ans

Bonjour ! Nous sommes Kim et Wafa, deux meilleures amies de 24 ans originaires de Marseille. Kim est docteur en pharmacie, tandis que Wafa est dans sa dernière année d’études pour suivre la même voie. Nous avons décidé de créer ensemble W&K.

W&K est une nouvelle plateforme pédagogique en ligne, spécialisées sur les informations pharmaceutiques afin de créer un impact majeur dans la santé publique en ligne. Aujourd’hui plus d’un tiers des Français recherchent sur Internet des informations sur leurs maladies et médicaments alors qu’il n’existe aucun site didactique fiable sur les médicaments qui soit réellement ancré dans les habitudes de la population. Notre objectif sera donc de traduire les notices médicamenteuses que personne ne lit et d’apporter une aide concrète face aux bobologies du quotidien dont la voie in fine sera celle de l’éducation thérapeutique ludique et pratique.

Le programme Labster est pour nous une occasion rêvée de booster notre projet, en profitant des savoirs et des expériences mis à notre disposition. C’est également une aventure humaine qui permettra de faire des rencontres inoubliables.Les ateliers que nous avons repérés en particulier sont le Business Model Canvas, car nous avons très peu d’expérience dans le domaine, ainsi que le Coding Day de par son aspect essentiel, étant donné que nous souhaitons fonder un site internet. Enfin, en dernier et pas des moindre, les aspects juridiques et le financement d’une jeune entreprise sont des points névralgiques de tout projet nécessitant d’être bien appréhendés.

 

Manuel, 23 ans

Je m'appelle Manuel et je suis un étudiant vénézuélien résidant en France depuis 2015.

Mon projet, Artesanos est né de la nécessité personnelle d’aider mes concitoyens vénézuéliens à surmonter la crise économique que traverse aujourd’hui le pays. Actuellement les artisans de mon pays n’arrivent plus à vendre leurs produits artisanaux dans le marché local à cause d’une forte baisse du pouvoir d’achat. Grâce à une plateforme de vente, je compte donner aux artisans de mon pays l'opportunité d'écouler leur production dans le marché européen. En dehors de la vente d’un objet d’artisanal, Artesanos cherche à raconter une histoire, celle des artisans vénézuéliens, les gardiens inaltérables du folklore. 

Je considère qu'être entrepreneur, c’est beaucoup plus qu’entreprendre. Certes un entrepreneur crée de la valeur mais ce sont ses qualités de bienveillance qui vont lui permettre de créer un impact positif avant tout. Je pense que grâce à des ateliers sur l’entreprenariat, les cours techniques et surtout grâce aux talents humains de thecamp, que je pourrais me surpasser comme personne afin d’atteindre mes objectifs.

 

Nicolas, 24 ans

Bonjour ! Je m'appelle Nicolas et je suis originaire de La Motte d'Aigues, petit village du Pays d'Aigues au pied du Luberon. J’ai d’abord suivi une formation d'ingénieur à l’école des Arts et Métiers d’Aix-en-Provence, avant d’aller sur Paris pour me spécialiser en école d'ingénieur dans le bâtiment.

En septembre j’ai fondé le projet Insity, une plateforme web et mobile qui a pour vocation de faciliter l'accès à la culture à tout le monde de manière géolocalisée. Lutter contre la désertification des lieux culturels locaux et tisser un lien entre les collectivités et le milieu associatif est l'un mes objectifs !

J'ai rejoint le programme Labster grâce au Prix Frédéric Chevalier où j’ai terminé lauréat avec grande surprise ! J'attends avec impatience d'avoir des retours sur mon projet et de rencontrer des entrepreneurs qui sauront me convaincre de poursuivre dans cette voie. Les temps de rencontre et les temps de réflexion sur nos projets sont des thèmes que je vais affectionner. Le programme est riche et complet, il devrait répondre amplement à mes attentes.

 

Maxence, 22 ans

Coucou je m’appelle Maxence et je viens de Bourgogne. Je suis un passionné de l’aéronautique et par les possibilités que nous avons pour construire le monde de demain. J’ai voulu me lancer dans l’entreprenariat à la fin de mes études.

Je travaille sur un projet nommé AIR3D depuis quelque mois. Ce projet doit permettre de pouvoir fabriquer plus facilement les avions de demain. J’ai voulu fonder ce projet pour répondre à des problématiques que j’ai rencontrées dans l’industrie aéronautique. AIR3D est un logiciel qui doit aider les constructeurs aéronautiques à remplacer les plans et les notices de montages par de la 3D. L’enjeu est de pouvoir raccourcir et supprimer des étapes dans le processus de conception-production, éviter les tâches répétitives et centraliser les données pour pouvoir mieux travailler ensemble.

J’ai voulu rejoindre le programme Labster pour m’immerger dans un environnement d’entrepreneurs pour notamment partager mes idées et mes problématiques.
Je souhaite aussi acquérir des bons outils pour entreprendre. L’atelier Pitch ma beaucoup intéressé pour apprendre à parler en public.

 

Quentin, 27 ans

Hello, je m’appelle Quentin, j’ai 27 ans, je suis fils d’agriculteur et j’ai suivi une formation d’ingénieur dans le secteur de l’énergie. Après avoir travaillé 2 ans dans le secteur du nucléaire, j’ai répondu à un appel à projets lancé par l’incubateur Korner. J’ai ensuite décidé de me lancer à 100 % sur mon projet en janvier 2018.

Mon projet porte le nom de Agrove et a pour but de revégétaliser massivement les villes grâce à l’agriculture urbaine et aux nouvelles technologies. La première étape de ce projet prend la forme d’une jardinière connectée, intelligente et autonome qui va permettre de lever les principaux freins à l’adoption d’un potager urbain : le manque de temps et le manque de connaissances. Les citadins pourront ainsi produire une partie de leur alimentation de manière biologique, privilégiant le gout et la qualité, favorisant les circuits courts. La jardinière leur permettra d’apprendre à jardiner facilement et d’effectuer des économies, tout en améliorant leur cadre de vie.

Le programme Labster est une réelle opportunité pour moi de monter en compétence, d’obtenir des feedbacks et d’élargir mon réseau. Tous les ateliers me semblent importants pour mener à bien son projet mais si je devais en choisir quelques-uns, je retiendrais le Coding Day, l’atelier Prototypage et l’atelier Pitch !